5 bonnes raisons d’apprendre à pêcher à vos enfants

Peut-être ne sommes-nous pas objectifs… Cependant, bon nombre de pêcheurs, passionnés ou amateurs, pourront certainement rejoindre notre pensée. La pêche, sous bien des aspects, a eu un impact considérable sur nous-même, sur notre personnalité, notre vision du monde, notre rapport aux autres et à la nature. S’il est facile pour nous d’en parler rétrospectivement, il est cependant difficile d’en argumenter les effets positifs à un jeune enfant en train d’apprendre à pêcher.

6 bonnes raisons pour apprendre à pêcher à vos enfants

Pour ceux qui n’en prennent pas forcément la mesure, nous voulions partager avec vous 5 raisons impérieuses qui font qu’apprendre à pêcher à vos enfants peut être une bonne chose pour eux et leur avenir.

1. La pêche, ça se passe d’abord dehors, pas devant un écran

Regardons les choses en face, à moins que vos enfants ne soient Mormons (dans ce cas, ils ne liront probablement jamais ces lignes), vous leur donnerez tôt ou tard un smartphone, une tablette ou une Play entre leurs mains. Mais ne vous y trompez pas !  Chez Rodmaps, nous sommes nous-mêmes de cette génération et ne pouvons donc dire que technologie, smartphones et autres jeux-vidéos sont une mauvaise chose, loin de là. Il n’y a que lorsqu’ils sont mal ou trop utilisés au point d’en devenir une dépendance qu’ils en deviennent un vrai problème.

Malheureusement, trop d’enfants se retrouvent dans cette situation…. Alors pourquoi ne pas ne pas faire de la pêche un moyen pour tout simplement les sortir de ce monde numérique et de les confronter au réel, au monde du dehors, à la nature ? Quoi de mieux que de se “déconnecter” de la technologie pour se “reconnecter” à la nature en allant apprendre à pêcher au bord de la mer, d’un lac ou d’une rivière. La sensation de tenir un poisson au bout de sa ligne est une chose qu’aucune technologie ne peut égaler (du moins pas à ce jour). En tout cas, pour bon nombre d’entre nous, il n’y a rien de plus jouissif, de plus sain et surtout, de plus vrai .

2. Apprendre à pêcher, c’est aussi et surtout apprendre l’amour de la nature

Chez Rodmaps, nous croyons que l’une des plus grandes menaces pour la pêche et la protection de notre environnement au sens global provient du manque d’enseignement et de sensibilisation des générations actuelles et à venir. Nous avons beau matraquer cela mainte et mainte fois dans la presse et à la télévision, rien n’est plus formateur pour un jeune que de le confronter à la réalité du terrain. C’est entre autre ce qui nous a poussé à lancer notre projet.

Que ce soit en famille ou en compagnie d’un guide de pêche, tout commence dès lors que l’on commence à les confronter à la nature, à sa beauté, sa richesse mais aussi sa fragilité. Malheureusement, beaucoup trop d’enfants ne reçoivent pas assez cette “éducation de la nature” dans leur vie… à tord selon nous.

Sortez donc vos enfants, mettez-les une canne entre les mains et regardez-les s’épanouir en futurs jeunes adultes qu’ils sont. L’amour de la nature ne sera que la prochaine étape naturelle de leur apprentissage.

Apprendre à pêcher à ses enfants

3. Apprendre à pêcher pour apprendre à être patient

Nous vivons désormais dans un monde où chacun peut obtenir quasiment tout ce qu’il veut, quand il le veut. Cette culture de l’immédiateté va dans bien des aspects à l’encontre d’un des principes incontournables de la pêche : la patience.

Appendre à pêcher à un enfant,  c’est lui apprendre de manière inconsciente cette belle maxime de Rabelais et que nous connaissons tous : “Tout vient à point à qui sait attendre.” Dans le monde d’aujourd’hui, nous sommes convaincus que cet adage est on ne peut plus de mise et sera un atout face à tous ces jeunes qui n’ont jamais su ce que signifie le terme patience.

Mettez une canne à pêche entre les mains de votre enfant et observez la manière dont son comportement change comme par magie.

4. La pêche comme vecteur social et familial

Ne vous contentez pas de seulement partir à la pêche avec vos enfants, faites-en profiter toute la famille. La pêche à cela de formidable qu’elle est l’un des seuls passes-temps où pratiquement tout le monde peut s’y initier et ce quel que soit son âge. Elle est un formidable moyen d’évasion et de découverte de notre patrimoine culturel, naturel et halieutique. La pêche n’est pas un simple plaisir individuel mais bel est bien une passion, un loisir, un sport qui se doit d’être partagé.

Et rien ne lie plus une famille qu’une activité, une histoire, un évènement commun. Nous n’en avons malheureusement plus beaucoup l’opportunité aujourd’hui. Profitez donc d’une journée de pêche pour en faire un beau moment en famille.

Si l’un de vos enfants n’aime pas la pêche, aucun problème ! Ça arrive même aux meilleurs.  Il y a tellement d’autres choses à faire autour de cette activité: ramasser des têtards, regarder la faune, aider à la capture d’un poisson, ramasser des coquillages sur la plage ou simplement respirer de l’air frais. Des choses simples dont on ne saurait se passer aujourd’hui.

5. Créer des souvenirs qui comptent

À mesure que vos enfants grandissent, ils ne se souviendront peut être plus des jeux vidéo auxquels ils auront joué étant jeune. Pourtant, combien de souvenir gardez-vous de votre jeunesse à la pêche avec votre grand-père, votre mère, votre famille ou vos amis  ? Nous, personnellement, des milliers ! Le premier poisson, la première truite, le premier voyage de pêche, la première canne, un instant perdu en plein milieu de la nature, autant de souvenirs qui resteront à jamais gravés dans nos mémoires. Alors pourquoi ne pas faire vivre la même chose à vos enfants ? Ce pourrait bien être le meilleur souvenir que vous puissiez leur offrir :  un moment inoubliable entre parent et enfant que personne ne saurait vous voler. Quoi de plus précieux !Apprendre à pêcher à son enfant

Ces nombreuses excursions en famille ou entre amis ont façonné notre rapport avec l’eau et nous a appris (enfin pour beaucoup) le respect de ce qui s’y trouve, le désir ardent d’être à l’extérieur, à l’air libre, libre de tout tracas du quotidien. À nouveau, peut-être ne sommes nous pas objectifs dans nos propos. Mais voici selon nous les quelques raisons qui font qu’apprendre à pêcher à pêcher à un enfant est une bonne chose. Et puis, qu’il aime ou pas, au moins, cela ne lui fera pas de mal.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *