Romain Lavergne, guide de pêche à Mequinenza en Espagne

Découvrez le portrait de Romain Lavergne, moniteur guide de pêche à Mequinenza et spécialiste de la pêche des carnassiers en Espagne.

Romain Lavergne, guide de pêche en Espagne
Romain Lavergne, guide de pêche à Mequinenza

Ardent de sa passion, Romain Lavergne pêche depuis toujours. Après avoir toucher un peu à toutes les pêches, il est devenu spécialiste de la pêche des carnassiers aux leurres. En 2013, il devient guide de pêche et organise désormais des séjours et stages de pêche à Mequinenza en Espagne.

Bonjour Romain, avant de commencer, pourrais-tu brièvement te présenter ?

Bien sûr ! Et bien écoutes, je m’appelle Romain Lavergne, j’ai 31 ans et suis originaire de l’Aveyron dans le sud ouest de la France où j’y ai grandi jusqu’à 27 ans. Ensuite, j’ai vrillé (rires).

D’où te vient cette passion pour la pêche ?

Je ne saurai vraiment l’expliquer… Mon grand père raconte qu’à l’âge de deux ans et demi / trois ans, il m’a trouvé avec une branche entre les mains devant son bassin à scruter ses poissons rouges. Puis, à force de me voir planter des heures devant son bassin, il s’est “enfin” décidé. Voulant assurer ma première sortie, il avait pris le soin de m’amorcer un poste au préalable avec quelques jours d’agrainage au blé.

Le premier poisson ne s’est pas fait attendre et je m’en souviens comme si c’était hier. Un simple gardon d’il y a plus de 27 ans. La seconde touche m’a laissé sur place , bloqué . “Papy” mis au sec une tanche de 55cm.. J’avais à peine 4 ans mais sans le savoir ce poisson venait de marquer ma vie et une nouvelle page s’ouvrait.

Aujourd’hui, la pêche pour toi est un moyen de … ?

La pêche ?! Bon je vais essayer d ‘abréger car j’aime bien parler et quand je suis parti sur un tel sujet…

La pêche, j’ai envie de te dire que c’est réellement toute ma vie, ma raison de vivre, un moyen d’exister et de trouver mon bonheur chaque jour. Je n’avais pas le choix que d’en faire mon métier. Je vis pour la pêche et elle me fait vivre par la même occasion.

Romain Lavergne, guide de pêche à Mequinenza
Romain Lavergne en guidage à Mequinenza

Quelles techniques de pêche proposes-tu ?

Toutes les techniques possibles et imaginables aux leurres souples et durs sur les sandres, perches et bass . J’accueille aussi des moucheurs, mais uniquement pour du guidage sur les postes à carpes et bass. Je ne leur apprendrai rien sur la technique mais sur l’approche des poissons ainsi que leur comportement sur les mouches et streamers.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Mequinenza, peux-tu nous en dire un peu plus sur ce lac mythique d’Espagne ? Qu’est-ce qui rend ce lieu exceptionnel selon toi ?

Il y a encore des gens qui ne connaissent pas ?!! Non , je peux pas le croire (rires). Mequinenza est un site paradisiaque avant tout. Le dépaysement y est garanti et à seulement 3h de la frontière. Tu accèdes à un des lieux d’eau douce les plus poissonneux du monde en perches et sandres. De plus, nous avons ici plus de 300 jours d’ensoleillement à l’année… Donc lorsque tu allies cadre + climat + poisson , le cocktail est assez “addictif”.

Tu guides également beaucoup sur le lac de Riba Roja. Quelle est la différence avec Mequinenza ?

Oui, les deux lacs se complètent vraiment bien . Ce sont deux profils totalement différents mais qui permettent de réaliser à peu près toutes les pêches et ça , ça compte ! Je guide aussi sur un autre lac et la rivière Ebro. Ces 4 zones me permettent de couvrir plus de 250 km de longueur sur l’eau, sans compter les anses, et de m’adapter au mieux à la zone la plus productive du moment.

Romain Lavergne, guide de pêche à Mequinenza
Romain Lavergne en guidage perche sur Mequinenza

Les espèces y sont nombreuses dans ces deux lacs et dans des tailles records, n’est-ce pas ? 

Oui nous avons de très gros poissons et cette année 2018 devient bel et bien pour moi l’année des records sandres après 11ans de traque non stop dans ces eaux. Il est pour l’instant monté 63 sandres de 70+ au bateau avec le lunker fixé à 93.2cm. La barre des cents poissons de plus 70cm est largement jouable cette année et ce serait une réelle performance pour Profishing-concept ! Nous allons donc travailler fort pour cette objectif !

Mais dans la journée il est tout à fait possible de prendre perches, black-bass, silures, carpes avec parfois quelques surprises sympa comme un gros rotengle, un carassin, une anguille ou même un mulet. Et c’est du vécu !

Quel est donc ton regard sur la pêche en France par rapport à l’Espagne ? Quelles sont les grandes différences entre ces deux pays ?

La France est je pense, un exemple pour la pêche dans toute l’Europe avec une éthique et une règlementation valorisant la pêche et le respect du poisson. Même si tout le monde n’est pas toujours satisfait des instances, je peux vous dire qu’il y a bien pire ailleurs.

Le problème majeur qui persiste est vraiment le manque de poisson sur la globalité du territoire. Il faut je pense travailler sur plus de ré empoissonnement en brochets et bass notamment ainsi qu’assurer au max la gestion de la reproduction. Je parle évidemment des grands milieux: lacs, fleuves et rivières. La pêche en France doit rester ouverte à tous en valorisant le public et ne pas se privatiser dans des flaques type “fisherie”.

La pêche en France avance cependant dans le bon sens et sur le long terme ça va finir par porter ses fruits avec une meilleure qualité d’eau, plus de fishs et aussi une image plus dynamique de notre passion!

L’Espagne n’est pas tout à fait gérée pareil, c’est même parfois catastrophique. Pas mal de retard là dessus mais malgré tout les populations de poissons hallucinantes et les terrains de jeux immenses valent vraiment le détour.

Pourquoi as-tu décidé de devenir guide de pêche

Parce que je ne sais pas faire autre chose, c’était sûrement mon destin.

Qu’est-ce qui t’animes le plus aujourd’hui dans ton métier de guide de pêche ?

La première, c’est de partager une expérience avec chaque client lors de leur séjour. La deuxième, c’est de voir l’évolution du niveau, la progression de mes clients au fil des jours. Et la troisième, c’est de leur faire toucher de beaux poissons dans une ambiance assez folle.

Romain Lavergne, guide de pêche à Mequinenza
Romain Lavergne avec un énorme sandre d’Espagne

Quelles sont les qualités pour être un bon guide selon toi ?

Uff, alors tia le bon guide et le mauvais guide..Non plus sérieusement, il faut une très bonne connaissance du comportement des poissons sur chaque zone, un bon niveau de pêche, un équipement général qui tient la route, donc un gros investissement et un gros entretien. Un bon contact client, une bonne faculté d’adaptation et on est pas mal.

Quel est ton type de clientèle ? Que recherchent-ils derrière tes offres ?

J’accueille tout type de clients , des jeunes de 20-25ans , père et fils , couples , retraités . Essentiellement français mais aussi belges, suisses et bientôt anglais et italiens. Les attentes sont tout aussi variées que le type de clientèle mais ils viennent avant tout en vacances donc pour prendre du plaisir sur l’eau et passer du bon temps avec si possible des instants inoubliables.

À moi de jouer ensuite..

Comment est-ce que Rodmaps pourrait t’aider dans ton activité de guidage ?

Rodmaps est une plateforme très intéressante pour moi car elle va me permettre d’étendre mon champs de visibilité et d’informer un peu plus le public sur ma structure “Profishing-concept”.

As-tu des projets futurs dont tu voudrais nous parler (nouvelles prestations de guidage, compétition, association, voyage, autre ?)

Pas pour le moment non, je me concentre vraiment sur le présent en essayant d’améliorer encore mes prestations. Je ne m’arrêterai pas là c’est sûr mais chaque chose en son temps héhé.

Romain Lavergne, guide de pêche à Mequinenza
Romain Lavergne avec un beau black-bass d’Espagne

Quel est ton plus beau souvenir de pêche ?

Oulaaa, il y en a tant..impossible de choisir là désolé . Par contre, les souvenirs qui m’ont le plus marqué, c’est je pense lors de mon enfance où j’ai découvert réellement ce que pouvait m’apporter la pêche. Par le biais d’innombrables journées passées seul livré à moi même face à la rivière Aveyron. Des émotions inexprimables en communion avec la nature et l’eau que la pêche m’a apporté. Le déclic d’une longue aventure.

Quel est également ton plus beau souvenir en tant que guide ?

Voir un père et son enfant se prendre dans les bras sur mon bateau grâce à moi.

Un message à faire passer ?

Que vive la pêche ! Vamooos

Découvrez les offres de guidage de Romain Lavergne :

Romain LavergneStage de pêche des carnassiers sur le lac de Mequinenza 

C’est avec un grand plaisir que je suis en mesure de vous proposer des séjours de pêche à Mequinenza en vous assurant d’avoir fait le bon choix, c’est à dire n’ avoir qu’une envie en rentrant c’est d’y retourner.

Découvrir

 

Séjour de pêche des carnassiers en mer d'Aragon

Séjour de pêche sur le lac de Riba Roja

Un lac très réputé pour carpes et silures records mais nous verrons aussi qu’il réserve une bonne population de sandres et de black-bass avec de gros sujets ! Tout est prévu pour votre plus grande satisfaction !

Découvrir

 

Romain Lavergne, Séjour de pêche du black-bass en mer d'Aragon

Pêche du black-bass en mer d’Aragon

Grâce à son expérience et ses connaissances, Romain mettra tout en œuvre pour vous faire vivre des moments uniques et vous assurer la plus grande des réussites dans votre pêche du black-bass aux leurres à Méquinenza

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *