Mathieu Colzato, moniteur guide de pêche à Toulouse

Découvrez le portrait de Mathieu Colzato, moniteur guide de pêche dans le centre ville de Toulouse et spécialiste de la pêche du silure.

Mathieu Colzato, moniteur guide de pêche
Mathieu Colzato, moniteur guide de pêche à Toulouse

Bonjour Mathieu, premièrement est-ce que tu peux te présenter ?

Je m’appelle Mathieu Colzato, j’ai 22 ans, je suis originaire du sud de la France à Toulouse où je suis né et où j’ai toujours pêché. Je pratique à peu près tous les types de techniques de pêche en eau douce, que ce soit la pêche du silure silure en vertical, la pêche de la truite à la mouche, en passant par la pêche du carnassier au leurre, les poissons blancs au coup ou encore la carpe en stalking.

Depuis combien de temps es-tu moniteur guide de pêche et quelles techniques enseignes-tu ?

Je suis moniteur guide de pêche à Toulouse depuis un an maintenant et suis spécialisé dans la pêche de la carpe mais surtout du silure dans le centre-ville de Toulouse. Je guide également dans d’autres départements comme le Lot, le Tarn, le Tarn-et-Garonne et j’ai pour objectif de m’étendre à certaines périodes de l’année dans les Pyrénées-Atlantiques pour la pêche du silure à vue en bateau. Ce serait une prestation pour pêcheurs aguerris car elle nécessite de la technique et de brider dès le départ de gros silures dans le courant.

Pourquoi as-tu choisi de faire ce métier de moniteur guide de pêche ?

J’ai choisi de faire le métier de moniteur guide de pêche afin de transmettre les joies et l’adrénaline que peut procurer la pêche du silure à des personnes qui n’ont pas forcément les moyens ou qui n’ont pas le matériel adapté pour pêcher ce poisson. Je souhaite montrer à ces personnes mes techniques et essayer de leur faire prendre un silure, ne serait-ce qu’un petit.
Mathieu Colzato, moniteur guide de pêche à Toulouse
Mathieu Colzato et un beau silure du Lot

C’est la découverte du poisson et d’une technique de pêche qui te motivent en premier ?

Tout à fait. La découverte du poisson est primordiale selon moi, sans oublier la recherche d’adrénaline, du gros poisson. Mon objectif c’est que les citadins de Toulouse puissent sortir de chez eux, faire 100 mètres pour monter dans un bateau et aient la possibilité de faire des poissons aussi grands qu’eux en plein cœur de la ville. Derrière ça, je souhaite montrer à ces personnes que d’aussi gros poissons existent près de chez eux et surtout, d’un point de vue pédagogique, que le silure, contrairement aux idées reçues, n’est pas un sanguinaire qui bouffe tout ce qu’il trouve mais qu’il cohabite avec les autres espèces de poisson et qu’il n’est pas si facile à pêcher que cela.
Pour moi, le seul moyen de faire changer la vision qu’ont les gens de ce poisson, c’est de les amener au bord de l’eau, de leur montrer la vérité du terrain. Voilà pourquoi j’ai décidé de devenir moniteur guide de pêche à Toulouse et ailleurs.

Du coup, le silure est ton poisson de prédilection ?

Pour le guidage oui ! Hors guidage, je n’en ai pas réellement. J’adore tout autant pêcher la carpe en mars-avril quand la température de l’eau se réchauffe, que la truite en avril-mai en période de gobage, le chevesne en été ou encore le brochet et les autres carnassiers à n’importe quelle période de l’année. Tant que je peux pêcher, tout me va.

Quel est ton type de clientèle ? Que recherchent-ils derrière tes offres ?

Ma clientèle principale est composée tout d’abord des personnes curieuses d’attraper des silures. Certains en ont déjà attrapé accidentellement et aimeraient en attraper de plus gros. Pour d’autres c’est de la pure découverte. Ensuite, il y a les enfants émerveillés par ce poisson et qui font la demande à leurs parents pour être guidé pour attraper un silure.

Comment ces personnes entendent-elles parler de toi ?

Par le bouche-à-oreille mais surtout par les réseaux sociaux qui est mon canal de communication principal, notamment Facebook.
Mathieu Colzato, guide de pêche du silure
Mathieu Colzato : guide de pêche au silure

Tu t’occupes donc toi-même de ta communication. Est-ce que c’est au détriment de ton activité de guidage ?

Oui et non car je le fais le soir en rentrant. Je n’y consacre pas encore trop de temps.

Comment est-ce que tu vois évoluer ton métier ?

Le métier de moniteur guide de pêche pour le silure tend plutôt à diminuer, même s’il lui reste encore quelques belles années selon moi. Ceci est dû tout simplement aux populations de silures qui sont arrivées dans certaines rivières au seuil d’explosion de l’espèce comme dans le Rhône ou le Tarn. Ils sont donc de plus en plus difficiles à pêcher avec des techniques traditionnelles, que ce soit en vertical ou à l’aplomb du bateau.
Sur Toulouse, il est en tout cas de plus en plus compliqué à pêcher compte tenu des faibles populations. Heureusement, quelques rivières n’ont pas encore atteint ce pic de population comme le Lot où nous avons encore quelques très belles années devant nous. Tout l’objectif sera donc de faire venir des citadins sur ces spots et donc faire évoluer ma communication en fonction sans empiéter sur les autres moniteurs guides de pêche.

Quelle est justement ta relation avec les autres guides de pêche ? On entend souvent parler de jalousies ou de concurrence dans le monde de la pêche ? Est-ce que tu le vis ?

Les jalousies, pas encore. Peut-être parce que mon activité n’est pas encore assez conséquente. La région Midi-Pyrénées est également un territoire assez vaste pour que les guides se complètent et ne se marchent pas dessus. C’est un avantage par rapport à d’autres régions comme dans le Pays Basque ou en Méditerranée. On a donc l’opportunité de ne pas être très nombreux, surtout lorsque l’on se spécialise comme moi. Je vois donc plus les autres guides de pêche comme des collègues plutôt que des concurrents.

Comment est-ce que Rodmaps pourrait t’aider dans tes projets futurs ?

Tout simplement en me permettant de gagner en visibilité par rapport aux offres que je propose, en renforçant ma communication sur une cible plus large. Mon but pour 2018 étant de pouvoir remplir tous mes week-ends de mars à septembre, étant donné que 80% de mes demandes se concentrent le week-end.
Mathieu Colzato, moniteur guide de pêche au silure
Mathieu Colzato en guidage famille sur la Garonne

Une anecdote à nous raconter sur un guidage ?

J’ai eu un l’occasion de guider cette année Jules, un enfant de 8 ans. Son père m’avait réservé une journée de guidage pour l’anniversaire de son fils qui ne rêvait que d’une seule chose : attraper un silure. Nous nous sommes donnés rendez-vous en juin pour une première sortie de 4 heures, malheureusement sans résultat… Voyant la tristesse du fils, son père a de nouveau repris rendez-vous pour juillet et là, la magie opéra. En 4 heures, il aura sorti sorti un silure de 1,54 mètres et un dernier de 1,72 mètres pour 45kg à 10mn de de la fin de la journée. Le gosse était aux anges, le sourire jusqu’aux oreilles. C’était vraiment un guidage plein d’émotions et qui m’est resté en tête à cause de la réaction du père et du fils. De voir ce gosse les étoiles plein les yeux et ce rêve qui devient réalité, je me suis revu étant plus jeune regardant mes premières vidéos de silures (de Jean-Claude TANZILI notamment) en me disant « si je pouvais en attraper un comme ça un jour ». Et puis 10 ans plus tard, de faire la même chose mais avec un enfant, ça faisait quelque chose. C’est vraiment ça le métier d’un guide. Si ça pouvait toujours être comme ça !

Quelles sont justement les qualités principales pour être un bon moniteur guide de pêche selon toi ?

Pour moi la base, c’est qu’un moniteur guide de pêche est là pour guider et non pour pêcher. A mon sens il n’est pas payé pour pêcher mais pour faire pêcher. Exception faite bien entendu si le client le demande.
Le deuxième point, tout aussi important, c’est sa pédagogie. Sa manière d’emmener son explication, de retransmettre à l’oral ce que lui a compris sous l’eau pour que le client le comprenne et l’applique. Enfin c’est pouvoir s’adapter à chaque client en fonction de ses connaissances et savoir mettre le curseur au bon niveau.

Découvrez les offres de guidage de Mathieu Colzato :

Mathieu Colzato, moniteur guide de pêche silureDécouverte de la pêche au silure en plein cœur de Toulouse

Venez découvrir la pêche du silure en plein coeur de Toulouse sur la Garonne en compagnie d’un moniteur guide pêche avec un équipement adapté et sécurisé.

Découvrir

 

Journée de pêche du silure sur le Lot

Durant une journée ou plus, découvrez toutes les les techniques de pêche du silure  dans ce cadre magnifique qu’offre le Lot de Cenevières à Villeneuve-sur-Lot. Adrénaline et sensations garanties !

Découvrir

 

Mathieu Colzato, moniteur guide de pêche carpe

Découverte de la pêche à la carpe en stalking

Simplifiez vous la vie avec la pêche de la carpe en stalking. L’objectif ? Pêcher des carpes à vue avec le strict minimum de matériel !

Découvrir

One Comment

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *