Giant Snakehead : la puissance à l’état brut

Nous allons aujourd’hui vous parler d’un poisson mythique et emblématique: le Channa micropeltes, connu sous le nom de « Giant snakehead ». Il fait partie de la famille des Channidae et vit en Asie du Sud Est. L’équipe Rodmaps a eu la chance de pouvoir le pêcher dans trois pays différents il y a quelques années : Malaisie, Thaïlande, Indonésie.

Giant Snakehead: la puissance à l'état brut

Ce poisson est l’un des plus intrigants que j’ai pu croiser au cours de mes nombreux voyages de pêche. Il est déjà relativement rare. Et comme si cela ne suffisait pas, il est doté d’une incroyable méfiance à l’approche du bateau, ou même à l’impact des leurres touchant l’eau après des lancers trop appuyés.

Morphologie du snakehead

Le snakehead est un poisson qui possède un corps serpentiforme particulièrement aquadynamique. Il possède également une musculature impressionnante lorsque l’on touche ses flans. Il est doté de poumons, ce qui l’oblige à monter en surface pour respirer. Un spécimen adulte de snakehead peut tenir plus de 30minutes si la température n’est pas à son maximum. En ce qui concerne les juvéniles, ils doivent reprendre leur bouffée d’air toutes les trente secondes.

Giant Snakehead: la puissance à l'état brut

Comment pêcher le snakehead ?

Pour pêcher le snakehead, il vous faut dans un premier temps, réussir à localiser le positionnement des poissons dans la couche d’eau. Pour cela, il faut bien observer l’activité pour repérer ses mouvements de respirations et les bancs d’alevins de snakeheads qui viennent eux aussi respirer tous ensemble en surface. Cela créé une sorte de boule rouge mouvante. Si vous ne les voyez pas, pêchez les structures comme les bois morts, les fonds de baie et les abords des herbiers. C’est dans ces endroits marqués que nous avons eu le plus de touches.

Giant Snakehead: la puissance à l'état brut

Les prédateurs du snakehead

Vu le poids et la taille qu’il peut atteindre, nous n’imaginons pas qu’un autre poisson puisse venir se frotter au snakehead. Et pourtant ! Un autre prédateur prend un malin plaisir à manger les alevins de snakehead en traversant la boule avec une rapidité foudroyante. Le Channa, pourtant extrêmement rapide, ne peut rivaliser avec sa vitesse. Il s’agit de l’Hampala macrolepidota, appelé aussi Jungle Perch ou Sebaraü. 

Giant Snakehead: la puissance à l'état brut

Ne sous estimez pas le snakehead

Giant Snakehead: la puissance à l'état brut

Si vous tenez à capturer un joli spécimen de snakehead, il va falloir faire une bonne sélection de leurres, tresses, bas de lignes, canne et moulinets.

Cannes : Prenez des modèles minimum en medium Heavy ou Heavy de type casting : Jabbers Wanderlust, Jabbers Beast Flogger, Deps Huge Custom H2N64R.

Moulinets : Il vous faudra des moulinets avec des ratios rapides car c’est un poisson qui réagit bien aux animations rapides. Ex : Shimano AntaresDC7LV, Shimano Curado K XG, Shimano Metanium XG etc…

Leurres : Deps balisong 100 et 130SP, Deps Bcustom, Deps Realiser, Deps Propjig, Deps Cascabel, Evergreen Wildhunch, Jackall Squadminnow 115 et 128, OSP buzz zero two beat, Deps Radscale, OSP Blitz Max DR, Rapala Flat rap.Giant Snakehead: la puissance à l'état brut

Tresse : Pas de marque particulière à partir du moment ou vous pêchez en 40LBS de résistance minimum à cause des puissants impacts lors des touches.

Bas de ligne : Nous vous conseillons du flurocarbone car dans la plupart des endroits il y a des forêts immergées.

Giant Snakehead: la puissance à l'état brutEnjoy!!

Pour ceux qui souhaitent découvrir d’autres espèces, c’est ici

One Comment

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *