Julien Audonnet, moniteur guide de pêche en Guadeloupe

Julien Audonnet_guide de pêche en guadeloupe_pche-aux-leurres-en-mangrove-guadeloupenne.54455515

Découvrez le portrait de Julien Audonnet, moniteur guide de pêche en Guadeloupe et spécialiste de la pêche au leurre et à la mouche.

Bonjour Julien, premièrement est-ce que tu peux brièvement te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, je m’appelle Julien Audonnet, j’ai 36 ans bientôt et je vis en Guadeloupe depuis 2002. J’ai eu un parcours professionnel assez dense et la pêche à toujours été dans ma vie le fil conducteur de mes loisirs.

Après 8 ans chez Décathlon Guadeloupe en tant que vendeur puis responsable de rayon (pêche notamment), j’ai d’abord créé avec un amis, l’association Guadeloupe pêche passion dont je suis président. Puis j’ai monté mon entreprise de Guidage. Depuis 5 ans maintenant je vis du guidage en Guadeloupe.

Julien Audonnet_guide de pêche en guadeloupe_pche-aux-leurres-en-mangrove-guadeloupenne.54475524
Un beau barracuda en guidage avec Julein Audonnet

D’où te vient cette passion pour la pêche ?

Gamin déjà, mon père m’emmenait à la pêche au coup sur les étangs de ma région de naissance, l’Isère. On allait même à la pêche du vairon dans les virages de la Gère, une rivière proche de la maison.

Quand j’ai grandi, j’ai beaucoup pêché la truite au TOC, puis toutes les pêches qui se présentaient à moi selon les endroits où je faisais ma vie. Le surf casting en méditerranée, la carpe avec les copains… Bref, dès qu’il y avait moyen de tenter d’attraper un poisson je me penchais sur la question. En résumé, le point de départ de la passion je la dois à mon père.

Que représente la pêche pour toi aujourd’hui ?

Aujourd’hui, c’est toute ma vie ! Je ne me lève que pour ça… C’est donc mon métier et c’est resté ma passion, que ce soit dans la gestion de mon entreprise ou dans la réalisation de mes prestations chaque jours avec mes pêcheurs.

La différence avec mes débuts est peut être que je ne pêche quasi plus du tout  pour moi… mais j’aime ça ! Que ce soit chez moi en Guadeloupe ou dans les voyages que fais, j’accompagne des pêcheurs.

Julien Audonnet_guide de pêche en guadeloupe_61658421_872091143167257_5994694281200140288_n
Un snook de Guadeloupe avec Julien Audonnet

As-tu un poisson de prédilection ?

Et ben non ! J’aime tous les poissons et justement c’est ce que je tente de transmettre dans mes guidages. Je prends plaisir à tenter le poisson du moment avec le matériel qui va bien !

Le top pour moi, c’est un poisson véloce, en light dans des endroits techniques et si possible : à vue ! Ca c’est le top ! Le baby tarpon se prête bien à ce genre de jeu, comme le bone fish sur les « flat » et le peacock au Bresil.

Pour ceux qui ne sont jamais partis pêcher en Guadeloupe, pourrais-tu nous en dire un peu plus sur ton île ? Qu’est-ce qui rend ce lieu exceptionnel selon toi ?

Je ne suis pas un adepte des superlatifs et autres grandes phrases visant à rendre exceptionnelles les choses. La Guadeloupe est un ensemble de qualités qui la rendent différente des autres endroits. C’est une île authentique, avec du caractère et une belle identité culturelle.

Elle permet de pêcher tout en découvrant le lieu qui nous accueille tout au long de notre séjour. Contrairement à certaines destinations où l’on ne fait que pêcher, ici on a la possibilité de mixer la pêche et la découverte. La Guadeloupe le permet dans sa configuration. Bien évidement pour les « furieux » de la pêche on peut passer outre et mettre la tête dans le guidon cela va de soi.

Pour ma part, je suis spécialisé dans la mangrove et le lagon. Dans ces environnements on a les Tarpons, les Snook, les Baracudas les Carangues et autres snaper…

Et je mets à part les Bone fish pour les moucheurs ! Tous ces poissons sont présents tout au long de l’année avec des périodes plus ou moins propices selon les espèces. Mais toute l’année il y a de quoi pêcher dans des conditions agréables.

Côté mer aussi il y a de quoi faire avec les Thazards, Dorades, Thons jaunes, marlin et espadons. Je ne propose pas moi-même ces guidages mais je sais orienter mes pêcheurs sur de bonnes personnes pour découvrir ces pêches.

Pourquoi as-tu choisi de faire ce métier ?

Je trouve que le rôle d’un guide est important pour optimiser les chances de réussites de nos pêcheurs. Si on le prend dans son sens basic, un guide peut être un simple accompagnateur. Mais si on le prend dans son ensemble, et c’est comme ça que je le vois, un guide a de grandes responsabilités tant sa mission est compliquée.

Sans bien sûr pouvoir assurer le poisson à son pêcheur, il se doit de transmettre en un temps donné tout ce qu’il faut pour aller vers la réussite. Un guidage réussi étant un guidage au cours duquel le client a trouvé son compte en termes d’apprentissage et de découverte des techniques amenant à la capture d’un poisson.

C’est parce que c’est compliqué de guider que j’aime ça. Parce que ça n’est jamais gagné et que tous les jours sont différents que mon métier me plait.

Les attentes de mes pêcheurs ne sont jamais les mêmes. Leur niveau technique, les conditions, l’humeur des poissons non plus, et c’est ça qui fait que chaque jours est un nouveau challenge.

Quelles sont les qualités requises pour être un bon guide de pêche selon toi ?

Cette question rejoint la dernière. Un bon guide est pour moi celui qui sait faire une sortie adaptée à toutes ces variables sans se laisser embarquer par ce que, lui, en tant que pêcheurs aurait aimé faire.

Je m’explique. Un guide doit avant tout comprendre ce que son pêcheur souhaite faire, tout en l’orientant sur ce qu’il serait bien de faire selon les conditions. La finesse se présente à ce moment-là, celui où il faut trouver le juste milieu entre ce que notre affectif de  pêcheur nous dit de faire et les attentes de notre clients.

Un exemple concret : les babys tarpons sont présents sous les branches des palétuviers depuis deux jours et j’ai le 3eme jour un pêcheur qui veut un barracuda parce que ça le fait rêver et parce qu’il n’est pas à son aise avec les lancer précis…

Dans ce cas, après lui avoir présenté les différentes options, je dois alors savoir aller vers ce que le pêcheur souhaite, même si je sais que les conditions s’y prêtent moins. Et en plus je dois réussir !

Je dis souvent qu’un guidage plein de poissons peut être raté alors qu’un guidage avec peu de prises peut être réussi.

As-tu des projets futurs dont tu voudrais nous parler ?

Plein plein plein de projets et d’évolutions chez « julien guide de pêche ». Déjà dans les choses faites, il y a la mise en route d’un deuxième guide sur mon deuxième bateau depuis le début de l’année.

En effet, je guide sur le bateau à fond plat pour la pêche à vue principalement sur les flat ou en bordure, et mon collègue sur un bateau un peu plus gros dans le lagon, prend les pêcheurs qui aiment plus la pêche en verticale au leurre souple et autour des hauts fonds.

A la recherche des Carangues, barracuda, tarpons sur un travail à l’échosondeur, cela nous permet d’avoir deux types de pêches bien distincts, tout en restant sûr de pêcher en light pour un maximum de sensations…. D’ailleurs, saviez-vous qu’on peut faire des Bone Fish en verticale dans des zones profondes en Guadeloupe ? Ça déménage dur ces poissons quand ils ont de l’eau au-dessus de la tête.

Des évolutions aussi dans les voyages à l’étranger. Car en effet je guide de plus en plus a l’étranger. Le Costa Rica et ses poissons Coq depuis 2 ans et le Bresil pour les peacok bass cette année en octobre. Toujours à la recherche de poissons en light tackle…

Une anecdote à nous raconter sur un guidage ?

Des anecdotes on en a tous en tant que pêcheurs et beaucoup aussi en tant que guide. Je crois qu’une des plus sympas se passait une journée ou je guidais un moucheur.

Nous cherchions les Bone Fish sur les flat et nous essayions de les faire « a vue », comme la plus part du temps dans cette technique. La pêche n’était facile à cause du vent et nous étions sur la fin de la matinée. Les différents groupes de Bones fish vus au cours de la sortie n’avaient pas été concrétisés.

Du coup la pression montait pour faire ce poisson tant recherché. Sur le SKIFF, j’étais à mon post en haut de ma plateforme, avec la perche en main. Le moucheur lui, était à l’avant, la soie dépliée à ses pieds, pour ne pas perdre de temps en cas d’action. Bref nous étions attentifs et prêts ! J’aperçois alors un groupe de 4 individus. J’arrête le bateau et le pêcheur fait ses faux lancés pour poser très proprement sa crevette à un mètre du premier poisson du groupe. Je vois tout depuis mon post haut perché : le « bone » se retourne et se décide à filer doucement vers la mouche.

Voyant son compère s’intéresser, un autre bone fish accélère alors par concurrence alimentaire. Ils sont tous les deux hésitants et suivent cette fausse crevette, animée par les « strip » du pêcheur. Je lui demande d’accélérer les animations, les poissons accélèrent  aussi et « BOOOM » un petit snapper sorti de nulle part, vient leur shiper la crevette devant le nez….

Il mesure 15cm il est magnifique plein de couleurs mais  nous sommes tous les deux à la fois déçu et trop heureux de l’action que nous venons de vivre.

Un message à faire passer à ceux qui souhaiteraient découvrir la pêche en Guadeloupe?

Oui bien sûr, mon message est simple. Je convie tous les pêcheurs passionnés, experts ou débutants, mais aussi les familles avec des enfants ou pas, bref Tout le monde, à venir pêcher dans la mangrove et dans le lagon avec nous…

Tout est fait pour passer un bon moment et tenter de jolis poissons. On ne peut jamais garantir le résultat, mais je peux garantir à tout le monde que nous saurons nous adapter à leurs attentes et à leur niveau.

C’est ce qui pour moi est le plus important.

Découvrez les offres de guidage de Julien Audonnet :

Julien Audonnet_guide de pêche en guadeloupe_52838838_819826535060385_2548042485687386112_o

Découverte de la pêche en bateau dans la mangrove guadeloupéenne avec Julien Audonnet

Partager ma connaissance de la mangrove guadeloupéenne est pour moi un point essentiel. Apprendre à lancer et acquérir les bases de la pêche au leurre est souvent très rapide et accessible à tous, quel que soit le niveau. Mon diplôme et mon expérience de la pêche en Guadeloupe me permettent de mixer la proportion de pêche et de balade de manière adaptée.

Découvrir

Julien Audonnet_peche-la-mouche-en-guadeloupe.50456158

Pêche à la mouche en bateau en Guadeloupe avec Julien Audonnet

Pour les pêcheurs à la mouche, la Guadeloupe est un paradis caché. En effet cette destination est peu connue, les poissons nobles y sont présents en nombre et mon bateau est parfaitement adapté à leur traque. Je me ferai un plaisir de vous faire pêcher à la mouche des poissons mythiques de la Guadeloupe dans les endroits les plus inaccessibles avec une discrétion maximum.

Découvrir

Pêche aux leurres en bateau en mangrove guadeloupéenne avec Julien Audonnet

Julien Audonnet_guide de pêche en guadeloupe_61658421_872091143167257_5994694281200140288_n

Partager ma connaissance de la mangrove guadeloupéenne est pour moi un point essentiel. Apprendre à lancer et acquérir les bases de la pêche au leurre est souvent très rapide et accessible à tous, quel que soit le niveau.

Découvrir

Liens utiles pour mieux connaître Julien Audonnet et son métier :

Apprendre à pêcher avec un guide de pêche

http://www.julienguidedepeche.com/